Au fil de la Lune

Au fil de la Lune

Le grigri

Cette semaine, j'avais rendez-vous pour un entretien d'embauche. Dans la liste des choses à préparer qui me trottait dans la tête, il y avait aussi la tenue que j'allais adopter bien sûr. J'aime l'idée de porter quelque chose de cousu main dans ce genre d'occasion spéciale, comme un grigri porte-bonheur.

Je comptais sur le fait qu'il ferait doux, sans toutefois perdre de vue que mon entretien avait lieu dans le Nord. Avec 20° au meilleur de la journée et 8° le matin au départ, il me fallait une tenue mille-feuilles ! Dans des tons clairs car nous sommes quand même au printemps, et je n'ai plus envie de noir ou de couleurs sombres d'une manière générale, trop hiver à mon goût.

Il me fallait donc une tenue dans des matières printanières mais pas trop légères.

 

J'ai fait un peu de lèche-vitrine, et j'ai repéré un joli haut chez Naf Naf. Je ne le trouve pas sur le site pour vous le montrer, mais ce qui me plaisait dedans c'était sa matière et les découpes devant. Ce qui m'a moins plut ? Son prix : 40€ !! 

Ma décision a été prise au moment où j'ai vu le prix sur l'étiquette, d'autant que je savais très bien quel patron de base j'allais utiliser.

 

Une petite virée chez MT plus tard, j'avais un joli coupon de polyester / viscose stretch assez épais et texturé, exactement comme je le voulais. Arrivée à la maison, j'ai ressorti mon patron de Viviane.

 

Bien sur j'ai apporté des modifications :

1. ajout d'une marge d'ourlet

2. parementure redessinée puisque dans le modèle original c'est l'empiècement d'épaules qui sert de parementure et que je ne l'ai pas utilisé

3. dessin des empiècements devant en tenant compte des pinces (illustration ci-dessous)

 

J'ai gardé la longueur de manches en 3/4, que je trouve être un bon compromis pour ces températures.

 

Le tissu utilisé est ultra facile à coudre, et a l'avantage de ne pas s'effilocher donc je n'ai pas eu besoin de surfiler les parementures (ni le reste d'ailleurs). Par contre il est, comme tous les synthétiques épais, très difficile à repasser. Ce n'est pas gênant pour le porter étant donné que ce genre de matière ne se froisse pas, ça l'est davantage pour marquer les coutures au fer et avoir un rendu net.

 

Voici donc le haut en question, qui  était accompagné d'une veste que je vous montrerai lundi, je n'ai pas encore fait les photos.

  

DSCN8480.JPG

 

DSCN8490.JPG

 

DSCN8483.JPG


DSCN8484.JPG

Patron de base Viviane de République du Chiffon, tissu Mondial Tissus 

 

 

***

 

La transformation de Viviane

 

découpe-Viviane.jpg

 

En gros, voici à quoi ressemble ma modification du patron Viviane pour obtenir mon haut :

1. Tracé de l'empiècement d'épaule : il part du haut de la pince sous le bras, passe par la pointe de la pince, et remonte vers le col avec un arrondi.

2. suppression de la pince (en rayé) pour obtenir la nouvelle version du devant.

3. identification d'un repère de couture important : la pointe de la pince

 

Il ne reste ensuite plus qu'à assembler les pièces ensemble endroit contre endroit, et à coucher les marges de couture vers le bas.

Si vous tentez cette version, n'hésitez pas à venir me poster le lien en commentaire !

 



23/05/2015
19 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 667 autres membres