Au fil de la Lune

Au fil de la Lune

La couture pour les hommes

Cette année, mon beau-frère a eu 30 ans, et pour son cadeau d'anniversaire / Noël, j'avais pour mission de lui faire une veste. Quelque chose de très casual, mi-saison...

Quand ma soeur m'a demandé ça, je me suis dit qu'elle était folle, qu'elle ne se rendait pas compte de la difficulté de la chose, que c'était trop compliqué pour moi, bref que je n'y arriverais pas ! Puis je me suis rappelée que j'avais pensé ça à peu près chaque fois que j'ai cousu quelque chose d'un peu plus compliqué que d'habitude, et que c'est avec ce genre de challenge que j'ai appris tout ce que je sais faire aujourd'hui (pas tant de chose que ça, mais j'aurais déjà jamais imaginé faire ça un jour !). 

 

Je suis alors partie en quête du Graal : LE patron qui lui plairait. 

 

Ah si seulement le livre Casual Wear de chez Eyrolles était sorti à ce moment là ! Je l'aurais acheté de suite, surtout qu'il est un très bon condensé de basiques masculins et que ça aurait été pour moi l'occasion de coudre pour mon homme (qui refuse jusque là... "faut pas abuser, y a pas d'étiquette de marque dans tes fringues" :o ).

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, voici un aperçu :

casual wear couverture.jpg  casual wear sommaire.jpg

 

Bref, je n'ai pas ce très chouette livre... J'ai néanmoins trouvé le patron que je cherchais chez Burda !

 

Au départ je pensais la faire intégralement en tissu sweat, alors j'ai commandé du molleton chez Vêtements marins. Puis je suis tombée sur une super fin de série chez MT (encore oui !), alors j'ai décidé comme d'habitude de me compliquer la tâche puisque le molleton me servirait de doublure !

Me voilà donc lancée dans cette aventure. Après de nombreuses vérifications de taille par ma soeur, je coupe la bonne, je commence l'assemblage, et m'arrache les cheveux avec les explications de Burda... 

 

La plus grosse difficulté a été pour moi la pose de la fermeture éclair. Enfin, ce n'était pas une difficulté en soi, c'est juste qu'en me précipitant un peu trop pour piquer la 2ème partie, je n'avais pas remarqué que j'assemblais mes 2 côtés avec 2cm environ de décalage ! Arghhh !!! Donc j'ai usé du découd-vite, délicatement parce que le tissu extérieur est fragile, pour finalement réaliser une veste dont je suis très fière :

DSCN5428.JPG


DSCN5429.JPG


DSCN5430.JPG


DSCN5431.JPG


DSCN5432.JPG

 

Patron Burda n°7734, molleton et bord-côte noir Vêtements marins, tissu extérieur (je ne sais pas comment ça s'appelle) Mondial Tissus, étiquette Ma petite mercerie.



07/01/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 691 autres membres