Au fil de la Lune

Au fil de la Lune

Misc


L'Atelier

Comme vous le savez, nous avons déménagé il y a quelques semaines. Une des choses qui me faisait particulièrement plaisir est que ce nouvel appartement avait une pièce supplémentaire dont j'allais pouvoir faire mon bureau et... mon atelier bien sûr !

 

La pièce n'est pas très grande et j'ai pas mal de choses à caser dedans, alors j'ai avant tout recherché l'efficacité. 

J'ai épinglé pas mal d'idées sur ce tableau Pinterest, et je me suis lancée. 

 

Voici donc ma pièce préférée dans l'appartement, mon chez-moi... Y a plus qu'à !

 

DSCN8710.JPGdes boutons triés et rangés dans des pots à épices...


DSCN8711.JPGun espace avec tout le nécessaire sous la main et prêt à accueillir, je l'espère prochainement, ma future surjeteuse ! Le plateau est volontairement décollé du mur de 10cm environ car je préfère que les pièces longues puissent passer derrière plutôt que s'entasser à l'arrière de la MAC.


DSCN8711b.JPG
DSCN8712.JPG

Avoir l'heure, un paramètre essentiel quand on coud la nuit ! Et en bonne addict, je ne pouvais pas ranger

mes Liberty avec les autres tissus...

 

DSCN8713.JPG


DSCN8714.JPGUne grande table de recopiage / coupe, sur roulette pour pouvoir tourner autour  et la remettre en place facilement,

pleine de rangements bien nécessaires puisque les cases sont pleines de tissu !


DSCN8715.JPG
DSCN8717.JPGDes chutes, petites et grandes, enfin rangées au lieu d'être entassées dans des boîtes ^^


DSCN8718.JPG
DSCN8720.JPG
DSCN8726.JPG
DSCN8746.JPG

 

 Le prochain projet est déjà recopié, et comme vous l'aurez peut-être deviné il s'agit du short Pierre de RDC... Quoique je vais sans doute commencer par les ourlets des rideaux que je vais mettre au lieu de ceux laissés par la mamie qui logeait là avant !

 

Et vous, vous avez un atelier ? Venez partager vos photos en com sur la page Facebook du blog !

 

 


14/07/2015
37 Poster un commentaire

Écologie de la couture

Quand je me suis lancée dans la couture, c'était dans un but bien précis : créer 2-3 bricoles pour ma mini, comme les balles de préhension Montessori qui étaient quasi introuvables en magasin à ce moment là. Pas d'investissement. J'ai acheté du tissu, découpé mes pièces (merci Adeline pour ce tuto qui a fait le tour de la toile), et j'ai filé chez Popeline, l'atelier de couture près de chez moi.

 

Et ça m'a plût. Vraiment beaucoup !

 

Alors je me suis mise à coudre quelques vêtements enfants, puis rapidement des vêtements pour moi. J'ai acheté des patrons, du tissu en veux-tu en voilà, je me suis plantée dans certains choix par manque d'expérience...

Et en parallèle une autre idée a fait son chemin : en cousant, je devenais davantage actrice de ma consommation textile.

 

Depuis quelques temps, l'idée de faire un article sur le sujet me taraude, et j'ai mis un moment à choisir la forme que je lui donnerais, et à sélectionner son contenu tant le sujet est riche.

Aujourd'hui je vais donc vous parler de tout ça en focalisant sur les fibres naturelles végétales, sans être exhaustive puisque cette problématique est extrêmement complexe et que je veux que l'article reste lisible ;-)

Je compte sur vous pour me donner votre avis sur la question !

 

 

1. La fabrication

 

Tout d'abord, faisons un point sur les grandes étapes de fabrication d'un vêtement en coton :

 

fabrication-textile.png

 

2. Les problèmes induits

 

* Des ressources menacées

 

Le cas du coton

La culture du coton représente à elle seule 25% des pesticides vendus dans le monde, alors qu'elle ne couvre que 2,5% des terres agricoles. Ces pesticides polluent durablement la terre mais aussi l'ensemble des ressources en eau alentours.

Ils ne sont pas les seuls à contaminer les sols puisque le coton est ensuite traité chimiquement dans les usines de fabrication avec des teintures et apprêts contenant du chlore, du formaldéhyde ou encore des métaux lourds.

 

Cette culture est particulièrement gourmande en eau, puisqu'il faut entre 7000 et 29 000 litres d'eau pour produire 1kg de coton ! Il s'agit du 3ème plus gros consommateur d'eau d'irrigation au monde.

 

Enfin, l'utilisation d'OGM est monnaie courante dans la culture de fibres textiles, au travers des engrais destinés à renforcer des plans affaiblis par la monoculture (voir aussi Coton Bt). Ces usages ne sont pas sans impact pour les cultures alimentaires environnantes (souvent soja et/ou maïs)...

 

tshirt-25000l.png

 

 

Le cas du bambou

Souvent présenté comme l'alternative écolo, le bambou étonne par sa douceur. Il a l'avantage de pousser sans pesticides, sans engrais, de consommer moins d'eau que le coton. Il est en plus naturellement antibactérien. Tout pour plaire ? Pas vraiment...

En réalité, les fibres de bambou sont rarement utilisées telles quelles, et cette matière très douce que nous connaissons est de la viscose de bambou (ou lyocell). Elle est obtentenue par traitement chimique lourd de la cellulose du bambou... (1)

 

Vous êtes déçues ? Moi aussi ! Décidément le green washing fait bien son travail...

 

piscines.png


 

* La Vie en danger

 

Les humains

Chaque année, 22 000 personnes meurent à cause des produits chimiques entrant dans la fabrication ou le traitement du coton... Oui 22 000. Les fabricants le savent, les produits incriminés sont pour la plupart interdits en Europe, mais les donneurs d'ordres s'en moquent puisqu'ils font produire dans des pays non concernés par ces réglementations. 

Et puis il y a tous ceux dont le quotidien -leur travail, leur alimentation- est contaminé par ces produits et qui à défaut d'en mourir développent de graves maladies. 

 

Il y a aussi les drames comme celui du Rana plaza en avril 2013. Souvenez-vous, cet immeuble de la honte qui s'était écroulé en faisant plus de 1300 victimes. 

 

 Bangladesh.jpg

image : oulala.info

 

Enfin, vous avez peut-être vu ce documentaire sur Arte qui montrait les coulisses du transport de vêtements dans les cargos, et la quantité astronomique de pesticides qu'on pulvérise dans les containers pour éviter que leur chargement n'arrive dévoré à sa destination. Encore une bonne raison de laver son tissu avant de l'utiliser !. 

Tout le monde sait dans quelles conditions sont fabriqués les vêtements que nous achetons, je ne vais pas m'étendre sur le sujet. Je suis sensible à ces arguments éthiques, et souvent assez abattue de voir que le choix est encore si restreint pour consommer responsable.

 

 

Les animaux

 

Avec la monoculture, l'agriculture intensive, l'usage d'OGM, de pesticides, les producteurs déréglent tout l'équilibre naturel des milieux dans lesquels ils cultivent. L'impact est énorme sur la biodiversité, même si nous le voyons moins et qu'il nous semble moins préoccupant que le sort des humains. Pourtant, tout cela est si intimement lié...

 

 

 

3. Les solutions disponibles

 

C'est là que la couture entre en jeu : En cousant, je passe outre la partie "confection" de la chaîne et les problèmes éthiques qu'elle pose avec la plupart des marques de vêtements. 

En choisissant des textiles plus respectueux, je peux aider à limiter l'impact de mes achats sur l'environnement et sur la vie. Ce n'est certes pas une solution parfaite, mais existe-t-elle ? J'ai en tout cas quelques pistes à vous proposer...

 

A différents niveaux, nous pouvons opter pour des matières plus respectueuses de l'environnement, de l'humain, mais aussi de notre santé, en choisissant par exemple :

1. d'acheter du coton bio avec teintures naturelles (sinon le bio perd grandement de son intérêt)

2. de s'orienter vers des nouvelles fibres naturelles, bien qu'elles soient encore difficilement trouvables : ortie, cyprès hinoki, pin blanc, tourbe, apocyne, canne à sucre, ou encore Seacell, Lenpur, fibres de soja... Si si, tout ça existe en textile !  (3)

3. de faire confiance à certains labels (je vous en propose quelques uns ci-dessous)

4. de réutiliser des vêtements existants, que ce soit pour les customiser ou pour découper de nouvelles pièces à coudre dedans

 

 

Parmi les fibres naturelles, il y en a 2 que l'on trouve plus facilement que celles mentionnées juste au-dessus, ce sont le lin et le chanvre.

Le lin est considéré comme le plus vieux textile du monde. Il a la propriété d'être un excellent thermorégulateur et se porte donc été comme hiver. Il est 2 à 3 fois plus résistant que le coton, et est naturellement anallergique. 

Sa culture est possible partout dans le monde, mais 3 pays se partagent 60% du marché mondial : la France, la Belgique et les Pays-Bas.

Le chanvre quant à lui est anti-bactérien, environ 8 fois plus résistant que le coton et permet un transfert thermique rapide.

Sa culture ne nécessite aucun usage de pesticide ou herbicide. 

 

Ces deux végétaux se plaisent parfaitement en Europe et permettent ainsi un approvisionnement en circuit court et une meilleure traçabilité.

 

le-lin.png
champ de lin en fleurs - champ de lin, arrachage des tiges placées en andains - peignage et filature - tissage par  Serial Fileuse

 

 

Les labels

 

otlogo-print-cmyk.jpg  

Oeko-Tex 100 et 1000 sont apposés sur des textiles ne contenant pas d’éléments chimiques nocifs pour l’humain et son environnement.

Oeko-Tex 100 garantit que les textiles ne contiennent pas de substances indésirables pour la santé et pour la peau.

Oeko-Tex 1000 garantit non seulement que les textiles ne contiennent pas de substances indésirables, mais aussi que les fabricants respectent des normes écologiques de production sévères.

 

gots.jpg 

Gots (Global Organic Textile Standard) garantit que le textile contient au moins 70% de fibres biologiques et que les intrants chimiques utilisés sont conformes à un cahier des charges défini selon des normes environnementales strictes. 

 

biore.gif 

BioRe est un label d'origine Suisse qui garantit pour le coton une culture biologique, l'absence de produits chimiques dans les teintures, l'utilisation exclusive d'eau oxygénée pour le blanchiment, l'absence de formaldéhyde, ainsi que le respect de la norme SA 8000 qui comprend l'interdiction du travail des enfants, la fixation de minima sociaux et l'encadrement des horaires de travail.

 

 

 

Où s'approvisionner ?

 

Sur le net, j'ai référencé quelques sites qui proposent des tissus bio / éthiques. Je ne les ai pas tous testés, j'en dresse simplement une liste qui sera amenée à être complétée.

Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à me recommander un marchand dans les commentaires, c'est aussi grâce à vous que cette liste s'étoffera. 

Et pour vos commandes, pensez aux groupes facebook locaux, qui peuvent vous permettre de les grouper et ainsi d'économiser sur les frais de port ! Par exemple en Gironde il y a Le fil des girondines comme groupe de couseuses.

 

* Fil Etik - Un site lancé fin 2014 grâce à une campagne de crowfunding que j'ai relayée sur la page facebook du blog. Vous y trouverez popeline, batiste, gabardine, jersey, mais aussi biais et fil ! Le projet d'Aurélie et son engagement en font mon petit chouchou, et je lui souhaite de pouvoir développer encore son offre prochainement.

 

Bio tissus - Vous y trouverez du coton, du lin, du jersey, mais aussi du jean, de l'éponge ou encore de la teinture végétale, le tout BIO bien sûr !

 

* Organic Cotton Plus - Le site d'un fabriquant US, plus exactement du premier fabriquant à avoir reçu la certification GOTS pour la totalité de ses produits. Une vraie mine d'or, c'est ma jolie découverte !

 

* Les Trouvailles d’Amandine - Je suis sûre que ça vous parle... Voici plusieurs saisons que Deer&Doe s'associe à cette maison d'édition pour proposer une gamme à son nom. Vous les trouverez donc sur le site aux côtés des tissus Madame Mo et de la très large gamme Amandine Cha-Dessolier bien sûr.

 

* Linna Morata - Ici aussi vous trouverez quelques tissus bio, particulièrement recommandé pour celles qui aiment les motifs façon "Designers Americains".

 

* A&A - Ce site propose un choix réduit en nombre de références mais a l'avantage de présenter une offre en chanvre assez large puisqu'on peut trouver toile, jersey et sweat dans cette fibre.

 

 

Ainsi, le fait de coudre ses vêtements peut devenir un véritable acte engagé, sans grand effort quand il s'agit d'une passion Clin d'œil, mais qui limite l'impact négatif de la production de vêtements.

 

J'en ai fini de cet article un peu particulier qui je l'espère aura retenu votre attention jusqu'au bout.

 

Je conclus simplement en appelant les merceries en ligne et magasins de tissus à se pencher sur la question, et à introduire davantage de tissus bio / éthiques dans leurs gammes. Je suis toujours très étonnée de voir que de gros sites de vente en ligne aient un assortiment si réduit (voire inexistant) et que des magasins comme Mondial Tissus ou Diffus'Laine, ne proposent pas ce choix à leurs clientes. 

 

 

***

 

 

Pour aller plus loin...

La mode tendance toxique sur Consoglobe 

Enquête Greenpeace "Les dessous toxiques de la mode" 

Un article détaillé sur Sweatshop - deadly fashion et la vidéo sous-titrée en anglais.

Sur ce billet vous trouverez une liste non exhaustive des marques bio / éthiques du prêt-à-porter responsable.

Ici un document synthétique en pdf réalisé par l'UNEP (United Nations Environnement Programme)

Une opération coup de poing initiée par Greenpeace en Indonésie.

Enfin, si vous voulez creuser le sujet, je vous invite à consulter l’éco-défi du mois de février des Echos Verts.

 

Sources :

(1)  //www.consoglobe.com/les-vetements-en-bambou-sont-ils-vraiment-ecologiques-cg/2

(2)  //www.planetoscope.com/consommation-eau/1599-consommation-d-eau-pour-faire-des-teintures-textiles.html

(3)  //www.consoglobe.com/nouvelles-fibres-textiles-ecologiques-cg


26/03/2015
42 Poster un commentaire

Vivre pour changer #CharlieHebdo

Ce soir je voulais publier ma dernière réalisation. Mais franchement, je trouve cela tellement dérisoire par rapport à ce qu'il s'est passé ce matin chez Charlie hebdo, que je ne le ferai pas.

J'ai décidé à la place de rédiger un (tout petit) billet d'humeur, comme on les appelle.

 

Je suis à la fois horrifiée par la barbarie de ces hommes, l'aveuglement dont ils font preuve, et persuadée que demain plus rien ne sera pareil. Pourquoi ? Simplement parce que les haines de tous bords se verront un ennemi commun et surtout une raison de ne  plus se cacher sous couvert de sécurité. Mais aussi parce que la peur a toujours été le meilleur moyen de renforcer le sentiment d'appartenance à une nation, mais aussi la docilité du peuple...

 

Vous ne me connaissez pas vraiment car ce blog est et restera un blog de couture. Je ne souhaite pas le transformer en tribune de mes états d'âmes, de mes réflexions, soyez tranquilles. Ce que je peux vous dire, c'est que je crois en un monde meilleur, que j'ai envie que les choses changent et que je fais mon maximum pour contribuer à ce changement chaque jour, guidée par cette maxime :

 

citation.jpg

 

et par cette allégorie :

"Un jour, dit la légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! ». Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »"

 

J'ai récemment terminé la lecture de la dernière trilogie de Bernard Werber, Troisième Humanité. Dedans, il est question d'un échiquier à 7 joueurs (enfin 8 mais ça on ne l'apprend que dans le dernier tome), que je trouve très parlant dans l'analyse globale des forces en présence dans le monde. En voici une photo :

 

echiquier.jpg

 

On dirait donc qu'aujourd'hui les Verts ont bien progressé. A nous de faire progresser d'autres camps (bien sûr il en existe d'autres que ceux de ce plateau !), ceux qui équilibreront les forces et qui façonneront le monde de demain. Continuons à porter des valeurs positives, de la bienveillance, des projets, continuons à être ce changement que nous souhaitons, en gardant dans nos têtes que de nombreuses personnes sont mortes pour que nous ayons la chance de faire des choix !

 

 

→ Je n'ai pas été chercher très loin le titre de cet article, il est le pendant de celui de Antigone XXI que je vous invite à lire :  Mourir pour des idée #CharlieHebdo


07/01/2015
12 Poster un commentaire

Happy birthday

Happy birthday to you ! Happy bithday to you ! Happy....

 

Ben quoi ? J'ai bien le droit de chanter joyeux anniversaire à mon blog, non ? Il faut dire qu'il y a 1 an, en cliquant sur "publier", je me demandais si j'allais tenir un rythme de publications convenable, et surtout si j'allais coudre suffisamment régulièrement pour que ça vaille le coup de me lancer dans cette aventure. 

Aujourd'hui je ne regrette rien, et c'est en partie grâce à vous, qui avez toujours un mot sympa à laisser en commentaire ou parfois en message privé :-)

 

C'est aussi pour moi l'occasion de faire une petite rétrospective, non pas de mes cousettes préférées, mais de celles que j'ai le plus porté. Le Jacques flashy et la robe Plantain matelassée en font partie, et sont d'ailleurs ressortis de nombreuses fois dans vos commentaires.

Je n'avais pas réalisé tout ce que j'avais cousu pour moi en à peine plus d'un an !

 

coutures-année-1.png

 

J'ai bien sûr aussi quelques surprises pour vous... 

 

Tout d'abord, le résultat du tirage au sort du jeu concours (effectué sans huissier mais avec dcode.fr).

Roulement de tambour, les gagnantes sont :

* Joce (commentaire du 7/09) qui remporte le livre Dressing Chic

* Zoé07 (commentaire du 8/09) qui remporte le patron de la jupe Chardon

* Judith (commentaire du 7/09) qui remporte le bon d'achat de 10€ chez Ma Petite Mercerie

Félicitations à toutes les 3 ! Je vais vous envoyer un mail rapidement pour l'envoi du cadeau, vérifiez vos messages ;-)

 

 

Et comme un anniversaire ça se partage, j'ai la joie de vous annoncer que grâce à France Duval Stalla vous bénéficierez de...

 offres-anniversaire-FDS3.jpg

Plus de raisons pour ne pas craquer pour un formidable jersey matelassé, un des derniers superbes tissus japonais désormais distribués par la boutique ♥ ou encore pourquoi pas une coque d'iPhone à broder !

 

 

Et ce n'est pas tout...

Pour clore cette journée en beauté, Ma Petite Mercerie vous offre :

 offres-anniversaire-MPM3.jpg

Les derniers Liberty, quelques boutons originaux ou encore les kits Cousu Main vous tentent ? Foncez pour profiter de cette offre, valable uniquement ce jour !

 

Elle est pas belle la vie ?

 

 


25/09/2014
13 Poster un commentaire

Bientôt 1 an !

Le 25 septembre, le blog aura 1 an déjà !

Pour vous remercier d'être toujours plus nombreuses à me suivre, je souhaite vous faire gagner quelques cadeaux :  

jeu-concours-1-an.png

Il y aura donc 3 cadeaux (et 3 gagnantes) :

* le livre Dressing Chic (duquel est tiré le patron de cette petite veste)

* le patron de la jupe Chardon de Deer&Doe  (mes versions ici et ici)

* un chèque cadeau de 10€ chez Ma Petite Mercerie 

Quelques bricoles surprises viendront agrémenter le tout...

 

Pour participer c'est tout simple, il vous suffit de me laisser un commentaire sous ce billet en m'indiquant laquelle de mes cousettes vous préférez !

Pour les revoir, vous pouvez cliquer sur * COUTURE ou sur * MINI-COUTURE ici ou dans le panneau de gauche.

 

Et pour doubler vos chances, partagez ce billet sur Facebook à l'aide du bouton ci-dessous ;-)

 

Clôture du jeu le 24 septembre 2014 à minuit - envoi des cadeaux en France métropolitaine.

 

 

** JEU TERMINÉ, MERCI A TOUTES POUR VOS PARTICIPATIONS ! **


05/09/2014
166 Poster un commentaire


Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser